ven29oct19h3021h00Une histoire de l’invisibilité des femmesRencontre avec la préhistorienne, Marylène Patou-Mathis, Directrice de recherche au CNRS 19h30 - 21h00

Pour qui ?

Ouvert à tous

Informations

Cette rencontre est gratuite et ouverte à tous. Il est nécessaire de s’inscrire pour pouvoir y participer.

L’accueil est ouvert à partir de 19h.

 

Informations importantes liées à la situation sanitaire COVID-19 :
– Conformément à la réglementation le pass sanitaire est obligatoire pour participer aux évènements de la Maison de la méditation

– se laver les mains en arrivant à la Maison et autant de fois que nécessaire,
– le port du masque est obligatoire dans la Maison

 

Renseignements

Pour tout renseignement, vous pouvez contacter Mathieu Brégégère
Courriel: mathieu.bregegere@ecolemeditation.com
Tél. : 06 08 95 48 26

 

 

Une histoire de l’invisibilité des femmes

Rencontre avec la préhistorienne, Marylène Patou-Mathis, Directrice de recherche au CNRS

 

 

«Non, les femmes préhistoriques ne consacraient pas tout leur temps à balayer la grotte et à garder les enfants en attendant que les hommes reviennent de la chasse ! »

 

À travers son essai passionnant, « L’homme préhistorique est aussi une femme », Marylène Patou-Mathis démontre combien la lecture patriarcale des artefacts préhistoriques a faussé notre perception de la répartition des rôles chez nos ancêtres. L’autrice nous offre une véritable épopée du rôle des femmes qui s’est transformé au fil des siècles pour aboutir au système genré que nous connaissons aujourd’hui.

 

« Imaginer les femmes préhistoriques réduites à un rôle domestique et à un statut de mères relève du préjugé. Elles aussi poursuivaient les grands mammifères, fabriquaient des outils et des parures, construisaient les habitats, exploraient des formes d’expression symbolique. Aucune donnée archéologique ne prouve que, dans les sociétés les plus anciennes, certaines activités leur étaient interdites, qu’elles étaient considérées comme inférieures et subordonnées aux hommes. Cette vision de la préhistoire procède des a priori des fondateurs de cette discipline qui naît au XIXe siècle. Il est temps de poser un autre regard sur l’histoire de l’évolution et de déconstruire les processus qui ont invisibilisé les femmes à travers les siècles » déclare Marylène Patou-Mathis.

 

Cet essai pose les bases d’une autre histoire des femmes préhistoriques, débarrassée des préjugés sexistes.

La rencontre sera suivie d’une dédicace (livres disponibles sur place le soir-même)

 

Marylène Patou-Mathis est Directrice de recherche au CNRS, rattachée au Département Homme et Environnement du Muséum National d’Histoire Naturelle (Paris). Préhistorienne, Marylène est spécialiste des comportements des Hommes préhistoriques, en particulier des Néanderthaliens et des premiers Hommes modernes en Europe. Elle a publié plusieurs ouvrages scientifiques et rédigé plus de 250 articles dans des revues nationales et internationales. Elle participe à la diffusion des connaissances en tant que conférencière, commissaire d’expositions et conseillère de documentaires scientifiques et de films. Elle a publié plusieurs ouvrages dont Qui était Néandertal ? Bayard, 2018. Mangeurs de viande. De la préhistoire à nos jours, Perrin, Collection Tempus, 2015. Histoires de Mammouth Fayard, 2014. Madame de Néandertal. Journal intime (avec Pascale Leroy) Nil, 2013. Préhistoire de la violence et de la guerre, Odile Jacob, 2013.

Les prochaines sessions

octobre, 2021

Aucun évènement