ven27mar19h3021h30Rencontre avec Frederika Van IngenEt si la sagesse des peuples racine était une clé pour restaurer nos équilibres ?19h30 - 21h30

Pour qui ?

Ouvert à tous

Intervenante

Frederika Van Ingen

Informations

Cette rencontre est gratuite et ouverte à tous. La capacité de la salle étant limitée, l’inscription en ligne est obligatoire.

Rencontre avec Frederika Van Ingen

Photo de Frederika Van Ingen

Et si la sagesse des peuples racines était une clé pour restaurer nos équilibres ? Ceux de nos corps, de nos esprits mais aussi de nos sociétés ?
Pour les Lakotas d’Amérique du Nord, les Kagabas de Colombie, les Amchis tibétains, les Quechuas d’Amazonie et bien d’autres peuples racines, la santé est d’abord synonyme d’équilibre. Dans le regard du chamane, du guérisseur ou de l’homme-médecine, la maladie est un symptôme : celui d’un déséquilibre qui prend sa source au-delà de la personne. C’est un regard qui change tout : nos corps sont les cellules du monde, nos groupes et sociétés ses organes, et nos maux physiques et psy­chiques, les signes d’une maladie du vivant qui nous habite.

«  Pour les peuples racines, le monde extérieur est un miroir de nous-mêmes et nous-mêmes sommes le miroir du monde extérieur » déclare Fréderika Van Ingen.

Lors de cette soirée, Frederika nous présentera la façon dont ces soignants utilisent cette connaissance pour panser les maux, avec une efficacité sou­vent surprenante. Huttes de sudation, diètes de plantes, peintures de sable, voyages chamaniques, transes, rituels, offrandes, sym­boles, contes, mythes, chants, danses, arts en général : leurs outils de guérison, au premier abord mystérieux, possèdent de vrais le­viers d’action universels. Reconnus par des millénaires d’expérience que nous avons nous-mêmes oubliés, les savoirs de ces peuples sont une source d’inspi­ration essentielle.

Couverture du livre de Frederika Van Ingen, "Ce que les peuples racines ont à nous dire"

 

Frederika Van Ingen, journaliste et auteure de Sagesses d’ailleurs pour vivre aujourd’hui (Les Arènes, 2016) et de Ce que les peuples racines ont à nous dire (Les liens qui libèrent, 2020), a exploré les thématiques de la médecine, de l’écologie, de la psychologie, avant de découvrir qu’elles étaient réunies avec une grande cohérence dans la vision millénaire des peuples racines. Sa recherche se concentre sur les passerelles à créer entre notre monde moderne et ces savoirs ancestraux. Elle anime égale­ment le Cercle des passeurs.